Aller au contenu principal

Frédéric Mitterand : Ministre au corps alangui

30 avril 2010

Un ministre de Nicolas Sarkozy se languissant dans son lit à l’heure où les Français travaillent, voilà qui peut surprendre dans une époque censée afficher l’ultra-activité comme modèle de société. Au lieu de ces clichés énergisants qui ont pour vocation de bâtir dans l’inconscient collectif l’image incarnée de l’homo-ultralibéraliste, Frédéric Mitterrand s’affiche dans son pyjama, saisi dans l’oisiveté spirituelle qui consiste à profiter du moment présent pour cultiver son intellect.

En découvrant cette photo publiée dans le Monde magazine (10 avril), on aimerait croire à un message subliminal, une avancée dans l’idéal sarkozyste, un progrès chez un président qui a toujours dénigré la culture, faute d’en avoir lui-même. Malheureusement, cette photo d’Antoine Legrand date de 2007, époque où Mitterrand demeurait un animateur de télé éconduit, dont les derniers faits d’armes étaient d’avoir publié un livre où la pédophilie était plus qu’évoquée.
Dès cet instant, la lecture de cette photo prise dans une temporalité passée fixe un sens qui dépareille allègrement avec l’univers institutionnel de Sarkozy. Car le corps du neveu de François Mitterrand est aujourd’hui détenu par le président, il doit marcher droit, épingler les médailles, concéder les mérites aux personnalités de la télé.

Ainsi, tout le paradoxe de ce corps alangui sous les draps, c’est que désormais, dans ses nouvelles fonctions, Frédéric Mitterrand s’est mis en mouvement mais en abandonnant définitivement son esprit cultivé pour se transformer en petit soldat d’un général qui déteste tout l’univers intellectuel qui tapissait autrefois cette chambre à penser.

  • Un doute subsiste sur la visée réelle de la photographie, surtout si l’on se rappelle de l’affaire de la photo de François Mitterand sur son lit de mort. En effet, un photographe de Paris Match s’était introduit dans la maison pour prendre le corps de l’ancien président dans son dernier sommeil. Et à l’époque où le neveu pose devant le photographe, l’affaire est en train d’être jugée, ce qui ne peut pas avoir échappé à Frédéric Mitterrand. Paris Match sera d’ailleurs condamné à payer une très forte amende.
No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :