Aller au contenu principal

L’athéisme chrétien ou l’art du paradoxe

22 mars 2008

Ne dit-on pas que le paradoxe consiste à mettre en évidence l’absurdité de certaines idéologies autant que les aberrations de nos semblables ?

Alors en ce sens, le véritable chrétien n’est-il pas un athée qui s’ignore ? Et si, pour suivre les préceptes de Jésus, il fallait ne plus croire en Dieu ? Sur cette bonne vieille terre, n’est-il pas nécessaire de promouvoir un athéisme chrétien ? Car ses habitants préfèrent contempler l’éternité en se disant qu’il sera bien assez tôt, une fois passé de vie à trépas, pour pratiquer le christianisme.

Ce sont autant de paradoxes que le Speakers’ corner des jardins anglais de Hyde Park expose dans une posture figée qui nous renvoie au carnaval tragique de l’espèce humaine.

One Comment leave one →
  1. 22 mars 2008 10 h 19 min

    Chaque fois que j’ai tenté d’apprendre une langue étrangère, je me suis découvert une cervelle de poisson rouge et je m’en suis accommodé. Je regrette aujourd’hui qu’un vocabulaire limité à une dizaine de mots anglais m’empêche de dire à ce Speakers’ corner des jardins anglais de Hyde Park toute la sympathie que m’inspire son exposition.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :