Aller au contenu principal

Les fillettes afghanes sacrifiées

23 décembre 2007

En association avec le magazine Géo, l’UNICEF a remis le prix de la photo de l’année à Stéphanie Sinclair pour son travail sur les petites filles afghanes offertes en mariage à des hommes d’âge mûr. La journaliste avait en effet défrayé la chronique en publiant des portraits de « filles épouses » dans la presse américaine. Ses clichés avaient alors fait le tour des rédactions internationales et rappelaient aux yeux du monde la vie violée de ces fillettes.

À travers un reportage sur la misère en Afghanistan, la journaliste avait mis en lumière les procédés d’échanges humains, celui de donner sa fille pour rembourser ses dettes ou bien de se séparer d’elle pour libérer sa famille d’une bouche à nourrir.

Stéphanie Sinclair avait d’ailleurs brillamment évité l’écueil qui consiste à condamner ces pratiques au nom d’une certaine conscience occidentale plaquée sur la misère subie en Afghanistan. Soulignant toute l’horreur de la condition de ces petites filles, elle avait cherché à comprendre ce qui conduisait ces familles à se séparer d’un enfant.

Ainsi, sous ces visages pris au piège du destin, c’est toute la misère de la terre afghane, cette terre frappée ces dernières années par de grandes crises de sécheresse, qui se libère de ses photos. On ne peut évidemment rester de marbre face à la tristesse que traduit le regard en biais de la petite Ghulam*, âgée de 11 ans, qui s’apprête à épouser un homme dont le visage a été lentement buriné par le temps et le climat.

Mais au-delà de l’aspect choquant de ces clichés, nous devons comprendre que sous ces mariages précoces se cachent des manques nutritionnels et éducatifs. Et c’est en ce sens que l’UNICEF qui agit pour le rétablissement du système éducatif afghan, a tenu à récompenser le travail de lumière et de mise en perspective de Stéphanie Sinclair.

Laurent Monserrat

*Ghulam Haider rêvait de devenir enseignante, mais l’histoire de son pays en aura décidé autrement.

Pour agrandir la photo : cliquer

En Afghanistan, l’âge légal du mariage est de seize ans. Mais on estime que près de 60% des filles afghanes se marient avant d’avoir atteint cet âge.

Ce phénomène se rencontre aussi en Asie et même en Iran où l’âge légal du mariage est désormais de neuf ans.

afghane.jpg

Portrait de Mohammed, cinquante-cinq ans et de sa femme Roshan, huit ans.

7 commentaires leave one →
  1. 23 décembre 2007 3 h 47 min

    Merdre ! alors… quitte à passer pour schizophrène (il paraît que la création de néologismes en est un) tant pis, j’ose : « sado-machisme »…
    Et on dit merci qui ? sinon Bush et tous les néo-cons (non… ce n’est pas une injure) américains qui sont allés foutre le brun en Afghnanistan. Comme s’ils ne savaient pas, instruits par l’histoire pas si lointaine, que les Talibans ne reculaient que pour mieux attaquer.
    Mais que font les féministes américaines ? Je ne parle pas de la poignée d’artistes de ma génération engagées dans les tous les combats et pour qui j’éprouve la plus profonde admiration, mais de ces charretées de pétasses sans talent, totalement interchangeables et nullissimes qui défraient plutôt la chronique des faits divers ! elles devraient se faire soigner (le cul autant que la tête) plutôt que de se la péter (plus haut que leur trou de balle).
    Notre (antiphrase) Sarko est-il allé faire « son marché » à Kaboul ?… On l’a tellement dit chaud, le lapin Duracell !
    La pauvreté n’explique pas tout, même si l’on sait que de telles pratiques existent aussi dans certains pays du Sud-Est asiatique, comme par hasard, les moins démocratiques.
    Je me demande d’ailleurs si l’on ne trouverait pas de cas identiques dans les pays qui profitent (mais pas pour le bas de l’échelle ! contrairement à ce que nous serine la vulgate ultra-libérale…) des bienfaits de la mondialisation délocalisatrice, à commencer par la Chine et l’Inde.
    Non plus que l’islam en soi qui serait même drôlement moins cul-pincé sur le plan de la sexualité que les chrétiens, si j’en crois quelques lectures et études. Mais ils prônent l’épanouissement des deux partenaires et non un quasi viol de fillettes.
    Certes, l’histoire nous apprend que le vaste monde n’a jamais été un paradis terrestre, pas plus d’ailleurs que la France ou l’Europe mais je ne peux m’empêcher d’avoir terriblement peur… Paul Valéry ne dit-il pas les civilisations mortelles ?
    Il suffit de songer à toutes celles qui se sont éteintes ou écroulées. Y compris et peut-être surtout de la Perse et de la Mésopotamie jusqu’aux rivages de la Méditerranée.
    Le Freud du « Malaise dans la civilisation » n’aurait-il pas une vue plus perçante et visionnaire de cet avenir ? Dans le même ordre d’idées, mon père me faisait remarquer qu’Hitler avait affirmé changer le monde « pour mille ans » (on y voit bien la patte du millénarisme) et il ne pouvait qu’en constater et déplorer les dégâts considérables tant dans la vie sociale que sur le plan des relations interpersonnelles.
    Nous parlions précisément hier midi avec des amis de la rapidité avec laquelle ont été balayés des philosophies et/ou religions asiatiques (bouddhisme, hindouisme, taoïsme, confuciannisme…). Il n’en reste plus que l’apparence. Les préceptes de sagesse et de mesure ? remplacés par l’avidité marchande.

  2. Martha permalink
    23 décembre 2007 11 h 38 min

    Les photos sont un témoignage bouleversant de ce qui se passe dans le monde. Car la plupart de ces filles doivent mourir d’infection. La dernière image avec la petite fille de huit ans est absolument traumatisante.

  3. 23 décembre 2007 14 h 35 min

    Je n’ai pas l’intention de jouer les moralistes MAIS
    Je trouve qu’il est trop facile de s’indigner et puis d’oublier dans le train qui vous emmène aux sports d’hiver et ses multiples frais annexes. Il est trop facile également de s’indigner et puis de s’apprêter pour les réveillons de Noël et du Jour de l’An suivis de la fête des rois ; autant de raisons de s’adonner à une frénésie d’achats en cadeaux, en bouffe, en alcools sans penser une seule minute – toute indignation oubliée – à un geste aussi simple que celui qui consiste à acheter ses cartes de vœux à l’UNICEF au lieu d’envoyer ses souhaits via Internet.
    Bien sûr qu’on ne peut supporter toute la misère du monde mais si on n’est pas, de temps à autres, capable de renoncer à un achat futile pour envoyer la somme correspondante à une association caritative, si on n’est pas capable de verser ne serait ce qu’une toute modique mensualité de 5 euros pour une œuvre humanitaire, j’estime qu’ON N’A PAS LE DROIT DE S’INDIGNER.

  4. 23 décembre 2007 15 h 19 min

    D’accord sur l’essentiel avec Prunelle. Mais j’enverrais néanmoins des messages internet à mes amis de la blogosphère et autres, et d’autres cartes à mes ami(e)s du Burundi et de Madagascar car je sais qu’ils y seront sensibles.
    Ceci dit, étant seule pour Noël, (la fête familiale s’est faite dans la joie et la bonne humeur le 8 octobre) et voulant le rester parce que je n’ai pas du tout la tête à la fête ! j’ai le projet d’ouvrir une boite une boite MSN (pas la mienne, of course et il est évident que l’adresse MSN s’auto-détruira… ) pour toutes les personnes qui seront seules et en souffrance… quelqu’elle soit… Je mettrais ça sur mon blog… d’ici sous peu.
    Bien évident que les emm… et autres dragueurs seront éjectés sans avoir eu le temps de dire seulement « ouf !

  5. 26 décembre 2007 15 h 05 min

    Merci de relever cette info scandaleuse où l’on sacrifie des petites filles vierges aux pédophiles de ce pays. Il faut absolument scolariser ces fillettes et soutenir les parents qu’ils n’aient pas à s’en débarrasser, c’est ignoble !
    Je le reprends sur mon blog !

  6. Val permalink
    24 février 2009 20 h 41 min

    Ça se fait pas. Personne devrais être forçer de se marier avec un homme de cet âge si on n’a moins de 18 ans.

Trackbacks

  1. chroniques d’une râleuse chronique » Archive du blog » Il faut sauver la soldate Ayaan Hirsi Ali

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :