Aller au contenu principal

Windows Vista…une efficacité toute commerciale

2 janvier 2007

Windows Vista n’est pas encore sur les étals des marchés que déjà ses détracteurs se plaisent à décortiquer la bête, à maltraiter l’animal en lui inoculant tous les virus de la création. Et malheureusement pour Microsoft, bactéries et virus se sentent bien dans le corps de ce petit nouveau censé révolutionner l’ère informatique, si l’on en croit les déclarations de son géniteur.

windows_vista-craque.jpgHeureux de pouvoir défroquer celui qui va bientôt s’installer sur le trône du commerce informatique, les anti-Windows s’en donnent à cœur joie et exposent au tout venant les vulnérabilités de la bestiole. Ainsi avant même sa commercialisation en masse, Windows Vista affiche déjà six failles de sécurité. Et pas des moindres, puisque certaines de ces failles permettraient à un individu malveillant de prendre le contrôle à distance de votre ordinateur. Et cerise sur le gâteau, ce brave Vista ne serait pas non plus immunisé contre les bons vieux virus d’antan.


Toutefois, même affichées en voie publique, ces vulnérabilités n’empêcheront pas Microsoft de s’emparer du marché et de continuer à exercer son monopole. Car la préinstallation de Windows Vista dans les ordinateurs vendus par la grande distribution suffit à le rendre indispensable aux yeux du particulier. Et c’est bien là tout le talent de la firme de Bill Gates, savoir maîtriser le marché et contrôler la communication. A défaut d’être la révolution informatique attendue, surtout face à MAC OS, Windows Vista n’en demeure pas moins une brillante réussite mais uniquement sur le plan de la stratégie publicitaire. Car cela fait près de dix-huit mois que la firme annonce l’arrivée d’un bouleversement technologique à grands renforts de rumeurs et d’articles dans la presse spécialisée.

badvista.jpgAux Etats-Unis, des informaticiens en ont eu assez d’entendre les prophéties à vocation commerciale de Bill Gates et ont choisi de monter un collectif d’opposition nommé Badvista. Défenseurs des logiciels libres, les membres de ce collectif entendent dénoncer la supercherie qui se cache derrière la prétendue révolution technologique. Car selon John Sullivan, le fondateur du mouvement de résistance, le nouveau Windows, vendu comme une amélioration, serait une « mascarade » servant à contrôler l’utilisation d’applications informatiques autres que celle en provenance de Microsoft. Malgré cette résistance acharnée, l’hydre Microsoft contrôle le marché des PC et s’apprête à contraindre les utilisateurs à s’équiper de nouvelles machines toujours plus puissantes pour répondre aux besoins de la bête.

D’ailleurs mêmes les administrations s’inquiètent de l’incompatibilité de leur matériel avec les nouveaux formats de Windows Vista et prévoient de donner en sacrifice leur matériel sur l’autel du grand Microsoft.

Laurent Monserrat

 

Lien Internet vers le site de Badvista

No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :